essaouira île mogador

Essaouira : Les îles Mogador ou les île Purpuraires

Un petit arichpel au bord du rivage d’Essaouira

Depuis le port d’Essaouir il est possible d’apercevoir un archipel qui protège la baie des vagues de l’Atlantique, connu sous le nom des îles Mogador ou les île Purpuraires. Celles-ci sont composées de quelques îlots à proximité de la côte, et de deux îles. L’île du pharaon qui fait 400 m2 et la plus grande île qui est l’île de Mogador, avec une superficie de 30 hectares, elle abrite des fortifications abandonnées notamment une prison et une mosquée. Les îles Mogador sont désormais transformées en réserve naturelle ornithologique. On y trouve des faucons en voie de disparition (Eléonore), des mouettes et des goélands. Depuis 1980, ces îles sont reconnues comme Site d’Intérêt Biologique et Ecologique (SIBE).

Les îles Mogador : une histoire riche

Des fouilles archéologiques ont démontré que les îles Mogador étaient fréquentées depuis le VIème siècles avant J.-C  par plusieurs civilisations : Greque, Chypriote, Phénicienne, Mauritanienne, Carthaginoise et Romaine. En 1950, les premières fouilles ont permis la récupération de pièces de monnaie -exposées actuellement dans le musée archéologique de Rabat : des fragments en céramique et d’amphores d’époque romaine. Une année plus tard, et à un niveau plus profond de recherches (2 mètres) on y a découvert des lampes puniques et une épigraphie sémitique plus anciennes. Et entre 1956 et 1959, les fouilles ont dévoilé une céramique phénicienne, des fragments d’amphores grecques et des vases chypriotes.

L’île est déserte depuis la fin du règne du sultan Moulay ben Abdallah, au 19 ème siècle, elle comporte les ruines d’une vieille prison construite par le sultan Moulay El-Hassan.essaouira îles Mogador

Ces îles sont aussi connues par le nom des îles Purpuraires, le roi mauritanien Juba II s’y installa pour extraire la pourpre, il y contruisit une grande fabrique de pourpre. On y trouve en effet un escargot rouge, le Murex, dont la coquille se transforme en poudre pour obtenir le pigment pourpre. La renommée des îles Mogador a été acquise grâce aux roumains qui appréciaient énormément cette couleur qu’ils considéraient comme symbole de puissance et de noblesse. L’île est déserte depuis la fin du règne du sultan Moulay ben Abdallah, au 19 ème siècle, elle comporte les ruines d’une vieille prison construite par le sultan Moulay el-Hassan.

Visiter les îles Mogador

La traversée aux îles Mogador  prend 15 minutes de la ville d’Essaouira, mais elle interdite au public. Il est nécessaire de se faire délivrer un laissez-passer spécial auprès des autorités de la province d’Essaouira, en principe réservé pour des visites à caractère scientifique.

Essaouira Hotel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sign up to our newsletter!